Entité de rattachement
Systématique, Phylogéographie, Évolution, Conservation (SPEC)

Contact

Courriel
pierre.sachot [at] mnhn.fr

Présentation

 

Mon projet de doctorat intitulé : Dynamiques spatio-temporelles de la communauté de petits mammifères dans la ville de Paris : enjeux écologiques et socio-territoriaux s’inscrit dans le contexte de l’augmentation de l’artificialisation des sols liée à l'urbanisation qui est l'une des principales causes de l'érosion de la biodiversité à l’échelle mondiale. Cette érosion est caractérisée entre autres par la diminution du nombre des espèces qui composent les communautés animales et végétales peuplant ces milieux, en relation avec la fragmentation et la diminution des surfaces de leurs habitats naturels. De plus, elle s’accompagne d’une homogénéisation biotique, c’est-à-dire que seules certaines espèces sont capables de s’adapter à ces changements, et avec un degré de commensalité plus ou moins important dans les villes. Ainsi, le paysage urbain est un milieu complexe, en perpétuelle évolution où les rencontres entre humains et animaux se banalisent. Plus précisément, la distribution de cette faune commensale peut-elle être mise en relation avec le contexte socio-économique des citadins et le contexte écologique et de gestion des habitats ? Ces réflexions sont adossées aux petits mammifères qui sont particulièrement présents en milieu urbain et à Paris intra-muros.

 

Pour y répondre, ma thèse s’organise autour de 2 axes :

1.) caractériser la répartition, la dynamique et analyser la structuration génétique des populations de petits mammifères dans l’espace parisien. Ainsi, les objectifs sont de connaître la diversité, l’abondance et la densité de petits mammifères dans Paris, l’effet (écologique et génétique) de la fragmentation sur les communautés, leurs probabilités de présence et le rôle des zones sources de biodiversité (Bois de Vincennes et Bois de Boulogne) situées à l’extrémité de la ville.

2). appréhender la gestion mise en place à différentes échelles dans Paris et identifier les liens complexes entre humains et petits mammifères par une analyse qualitative. Pour cela, un état des lieux des différents acteurs, jouant un rôle direct et/ou indirect sur les petits mammifères, sera réalisé (associations, collectivités, entreprises privées, groupements, etc …). Les objectifs et interrogations sont variés et permettront de mieux comprendre la gestion cette petite faune sur Paris. Au cours d’entretiens, je souhaite développer et comprendre certains points avec les acteurs identifiés : les objectifs, la définition de ces objectifs, le suivi temporel et spatial des moyens mis en œuvre, la flexibilité des protocoles, etc …

 

Enfin, ce projet aura l’avantage de pouvoir fournir une base de données concrète et diversifiée sur le cortège des petits mammifères en relation avec différents paramètres : biologique, écologique, socio-économique et social dans un contexte d’aménagements urbains. A partir de ces données, nous pourrons avoir une meilleure compréhension de la place des petits mammifères au sein des Trames Verte, Bleue, Noire et Brune qui sont essentielles au développement de la biodiversité urbaine. Cette problématique de recherche permettra ainsi de participer à l’élaboration de la vision à long terme de l’organisation et du maintien de la Biodiversité.

 

Encadrante ISYEB : Aude Lalis

Vers la rubrique des thèses en cours