Ci-dessous le Bilan Taxonomique 2022 de l'ISYEB en quelques chiffres

En 2022 l’ISYEB a publié 197 articles traitant de taxonomie, dont 126 comprennent de nouveaux taxons, le reste des publications contribuant à enrichir la connaissance de la diversité du vivant (révisions taxonomiques, études conduisant à clarifier, redécrire et préciser des taxons existants, y compris nouvelles combinaisons, résurrections de taxons, synonymie, désignations de néotypes, de lectotypes, etc.). L'unité a également poursuivi son travail d'examen critique des règles de la nomenclature zoologique qui posent de nombreux problèmes de fond. Une thèse en cours s’intéresse notamment aux relations entre les termes de cette discipline et les concepts sous-jacents en vue d'alléger le travail des taxonomistes en leur évitant les erreurs.

Pour ce qui est des taxons nouveaux, soit la partie de l’activité de taxonomie qui se quantifie le mieux, l’ISYEB a permis en 2022 la description formelle de 329 nouveaux taxons (625 en 2021, 604 en 2020), dont 47 genres nouveaux et 262 espèces nouvelles (338 en 2021, 489 en 2020).

Parmi les nouveaux taxons de rang supérieur, on peut citer 2 nouvelles super-familles d’insectes et 4 familles d’insectes fossiles, 2 sous-familles actuelles de mollusques et 6 super-tribus de grillons.

Ces découvertes portent comme chaque année sur les nombreux groupes, et le ratio fossile/actuel parmi les nouveaux taxons est de 208 actuels pour 121 fossiles, dont 187 espèces actuelles et 75 espèces fossiles. Si on ne considère que les espèces nouvelles, certains groupes se trouvent comme chaque années particulièrement bien dotés parmi les 262 décrites, avec notamment 127 arthropodes terrestres (insectes et scorpions), 85 mollusques et 16 vertébrés (8 geckos, 7 serpents, 1 oiseau) plus quelques plantes, champignons, crustacés, plathelminthes, monogènes, pycnogonides et une même une bactérie (géante !)

 

 

 

Publié le : 06/02/2023 08:28 - Mis à jour le : 01/02/2024 09:24