FUTURES PANDÉMIES : PEUT-ON ÉVITER LE PIRE ?