Le livre de Philippe Grandcolas aux éditions CNRS sort en librairie le 7 octobre

 

 

 

 

Un animal peut-il sourire ? Oui bien sûr, ou plutôt … c’est parce que nous sommes nous-mêmes des animaux que nous pouvons sourire ! Cette inversion des rôles signe notre rapport au vivant et à sa diversité. Nous prétendons dominer la diversité du vivant. En réalité, nous la comprenons mal, nous la maltraitons et nous nous portons tort.

Le pangolin est le symbole malheureux de cette mauvaise relation à la nature : braconné par centaines de milliers, il ne préoccupe brièvement les médias qu’au moment de son implication hypothéthique dans la Covid-19. Plus près de nous, les alter ego du pangolin – renards ou blaireaux - souffrent des mêmes excès, au point de nous mettre en danger.

Comme l’explique ce livre, la diversité du vivant attend que nous la comprenions enfin pour ce qu’elle est : souvent fragile face à nos exactions, mais aussi terriblement puissante lorsqu’elle défie nos cultures, nos élevages ou notre santé. Infiniment diverse et très mal connue, elle interagit ou elle évolue plus fort et plus vite que nous ne le percevons.

Philippe Grandcolas appelle donc à mieux comprendre la diversité du vivant et à la respecter, alors que les services qu’elle nous rend vont décroissants, à l’aube d’une crise d’extinction mondiale.

Philippe Grandcolas est Directeur de recherche au CNRS, fondateur et directeur de l’Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité au Muséum national d’Histoire naturelle

 

EAN : 9782271135674

224 pages

 

Publié le : 27/09/2021 15:55 - Mis à jour le : 05/10/2021 08:22