Les séminaires de l'ISYEB ont repris en distanciel en cette rentrée 2020

Pavla Debeljak qui commence cette semaine un post-doctorat a l'ABI (ISYEB) nous présente : "L'homéostasie entraîne un trafic intense de métaux traces microbiens sur les particules marines"

  La conférence est disponible ici : https://youtu.be/VB62UVIJLHY

Résumé :

Parallèlement à la co-evolution des microorganismes marins et des cycles biogéochimiques, des métaux ont étés incorporés à tous les processus métaboliques essentiels. Dans l’océan actuel, les métaux sont présents en quantités variables, allant des simples traces – limitantes pour la croissance des microorganismes – aux concentrations toxiques. Les métaux trace dissous constituent un réservoir biodisponible majeur. Cependant, nous disposons de peu de connaissances quant à la biodisponibilité des éléments associés au particules marines. Dans cette étude, nous montrons que l’homéostasie des métaux associée à différentes communautés procaryotes est le mécanisme principal promouvant le traitement de neuf métaux d’importance biologique sur les particules.

L’expression des gènes associés à l’absorption des métaux par divers mécanismes démontre que les particules sont effectivement un réservoir biodisponible. Toutefois, les gènes impliqués dans le contrôle de la résistance à la toxicité des métaux, leur stockage, détection et régulation, sont également hautement exprimés. Le trafic intense des métaux, entrainé par l’homéostasie, donne des indices suggérant que l’activité microbienne sur les particules est essentielle à la redistribution des métaux traces, entre les différentes fractions et formes chimiques dans les océans.

 

Homeostasis drives intense microbial trace metal trafficking on marine particles

Alongside the co-evolution of marine microorganisms and biogeochemical cycles, metals have been incorporated into all essential metabolic processes. In the modern ocean, metals are present from trace amounts limiting microbial growth to toxic concentrations. Dissolved trace metals are a major bioavailable reservoir. However, the bioavailability of elements in marine particles remains largely unexplored. Here, we show that metal homeostasis associated with a diverse prokaryotic community is the overarching mechanism that enhances the processing of nine metals of biological importance on particles. The expression of genes for the uptake of metals through various mechanisms demonstrates that particles are a bioavailable reservoir. But genes involved in the control of resistance to metal toxicity, storage, sensing and regulation are also highly expressed. The intense metal trafficking, driven by homeostasis, provides clues that microbial activity on particles is critical in the redistribution of trace elements between different fractions and chemical forms in the ocean. 

 

 

Publié le : 22/09/2020 20:08 - Mis à jour le : 30/12/2020 16:07

À voir aussi...