Accueil > Annuaire et pages personnelles > Documentation > MAUREL MC

Mécanisme catalytique du sTRSV (ribozyme sauvage) et des mutants ADHR1 et ADHR2


Dans le contexte du monde ARN, l’étude de l’activité catalytique d’un ribozyme sous pression permet d’étudier le comportement de cette molécule dans des conditions extrêmes. De nombreux organismes sont aujourd’hui confrontés à de telles conditions, mais les mécanismes et les comportements des macromolécules sont encore mal compris. Une meilleure connaissance des effets des très hautes pressions sur l’activité des ribozymes permettent d’appréhender le monde ARN de façon plus précise et de mieux en définir les limites et les caractéristiques. Nos résultats sur le ribozyme sauvage et sur les mutants ADHR1 et ADHR2 confirment les hypothèses émises à partir des clichés de cristallographie et mettent en évidence le repliement de la molécule. Ils donnent de plus des informations précises sur l’amplitude de ce repliement (Tobé et al, 2005 ; Hervé et al, 2006, Buck et al, 2009 ; Ztouti et al, 2009).



par Administrateur, Marie-Christine Maurel - publié le , mis à jour le